Kwilu : Steve Mabiku et sa fondation attendus à Bandundu-ville le 28 janvier 

Steve Mabiku, visionnaire de la fondation portant son nom (Fondation Steve Mabiku) est attendu à Bandundu-ville, chef-lieu de la province du Kwilu, le samedi 28 janvier prochain. 

Par Moise ezekele

21 Janvier 2023 - 14:39
21 Janvier 2023 - 14:54
 0
Kwilu : Steve Mabiku et sa fondation attendus à Bandundu-ville le 28 janvier 
Steve Mabiku, Président National et Fondateur de la FOSMA

Steve Mabiku et une délégation de FOSMA (Fondation Steve Mabiku) vont apporter un message de paix aux habitants de la ville de Bandundu où le phénomène Kuluna est entrain de battre son plein suite à la montée sans précédent de la délinquance juvénile. 

« (...), Nous sommes préoccupés par la situation sécuritaire que connaît la ville de Bandundu. Vers les années 2000,  Bandundu était un oasis de paix pour notre pays et c’est avec un grand regret de constater que le phénomène Kuluna prend d’assaut. Nous allons échanger avec toutes les couches de Bandundu, la notabilité, la société civile, les mouvements associatifs des jeunes et les agents de l’ordre afin de trouver des solutions idoines pour sauver la ville », s’est confié à la rédaction de la UNE.CD

Par la même occasion, Steve Mabiku a invité toutes les couches de la population du chef-lieu du Kwilu à mettre la main dans la pâte pour éradiquer le phénomène Kuluna qui transforme en mal l’image de Bandundu, jadis ville la plus calme. 

« Nous invitons les parents à encadrer nos jeunes frères qui, par moment, sont instrumentalisés par les personnes mal intentionnées pour leurs fins égoïstes. Nous vous appelons en masse pour écouter notre message, un message rassembleur qui mettra les dignes fils et filles de Bandundu ensemble comme était au jadis. La Fosma, à travers ses objectifs, travaillera pour créer l’autonomisation des jeunes par l’apprentissage des métiers et renforcement des capacités » a-t-il ajouté 

Steve Mabiku et sa délégation vont également effectuer des visites guidées dans la ville, question de s’imprégner de la vie courante de la population urbaine et les problèmes sociaux qui caractérise le chef-lieu du Kwilu, Bandundu-ville. Un message de réconfort sera également lancé aux déplacés du conflit Teke-Yaka.

En bon citoyen congolais, Steve Mabiku va profiter de son séjour à Bandundu-ville pour s’acquitter de son devoir civique en s’enrôlant pour les prochaines élections présidentielles, législatives, municipales et locales qui pointent à l’horizon. 

« Je vais m’acquitter de mon devoir civique, celui d’obtenir ma carte d’électeur. Je le ferai à Bandundu, car cette ville mérite mieux et l’heure a sonnée. J’invite ceux qui n’ont pas obtenu leur carte à le faire car le processus tend vers sa fin » a-t-il conclu. 

Le phénomène Kuluna prend de plus en plus de l’ampleur à Bandundu-ville. Plusieurs morts et blessés été signalés depuis le début des affrontements entre plusieurs gangs.